Le centre de pédiatrie sociale en communauté Main dans la main

Notre mission

« Accompagner et soutenir les enfants de 0 à 14 ans en situation de grande vulnérabilité dans la communauté de Brome-Missisquoi, pour assurer leur épanouissement et leur développement optimal dans le respect de leurs droits et leur meilleur intérêt. »

Notre philosophie, notre mandat, notre mission suivent le modèle préconisé par la Fondation du Dr Julien.


Nos valeurs

L’équipe (équipe clinique, équipe de gestion et bénévoles) du centre de pédiatrie sociale en communauté Main dans la main adhère à plusieurs valeurs importantes dans toutes ses interventions avec les enfants et leur famille, afin de favoriser une approche humaine pour l’atteinte des objectifs de réussite des enfants.
Les valeurs qui nous définissent en tant qu’équipe sont :

  • L’empathie
  • Le respect
  • L’entraide
  • L’engagement
  • L’intégrité
  • La créativité

Notre histoire

La pédiatrie sociale en communauté

La pratique de la pédiatrie sociale a pris forme au début des années 1990. Le Dr Gilles Julien a fondé les deux premiers centres de pédiatrie sociale en communauté dans les quartiers défavorisés de Montréal : en 1997 à Hochelaga-Maisonneuve et en 2003 à Côte-des- Neiges. Depuis, le mouvement de la pédiatrie sociale en communauté n’a cessé de prendre de l’ampleur au Québec. Chaque année, des équipes s’inspirent de l’approche du Dr Julien pour fonder leur propre centre à la couleur de leur communauté. Ces centres entièrement autonomes puisent leur appui financier dans la communauté locale où ils sont établis.

Main dans la main

Depuis 2008, Me Ysabelle Proulx, avocate-médiatrice en matière familiale, se consacre principalement à la représentation d’enfants en Cour supérieure et en Chambre de la jeunesse dans la région de l’Estrie. En 2012, une formation sur le CERCLE DE L’ENFANT donnée par la Fondation du Dr Julien lui insuffle l’idée d’un centre de pédiatrie sociale dans sa région pour répondre aux besoins grandissants de la population vulnérable. Le CPSC Main dans la main offre ses premiers services cliniques moins de deux ans après la toute première rencontre de discussion. En 2015, le CPSC Main dans la main devient membre du réseau des centres de pédiatrie sociale en communauté certifiés par la Fondation du Dr Julien.


Notre équipe

Nathalie Lussier, infirmière coordonnatrice clinique
Anne-Rouleau Dre Anne Rouleau, médecin
Dre Sophie Guigovaz, médecin
 Ysabelle Proulx Me Ysabelle Proulx, avocate-médiatrice, directrice de l’ADMS
Delphine Bachand-Morin, travailleuse sociale – en congé de maternité
Marie-Eve Beauregard, travailleuse sociale
Sarah-Pascale Boily-Hivon, travailleuse sociale
Jade Ducharme, travailleuse sociale
Martine Simard, responsable de l’accueil et adjointe administrative
Marie-Claude Lizotte, directrice générale
Mireille Belleau, adjointe à la direction générale

Conseil d’administration

Ysabelle Proulx, présidente, avocate-médiatrice

Anne Rouleau, vice-présidente, médecin de famille

Lorraine Beaumier, secrétaire, planificatrice financière

Jérémy Joyal-Deslandes, trésorier, CPA

Chantal Fontaine, administratrice, infirmière gestionnaire

Emmanuelle Fleury, administratrice, avocate

Benoit Leblanc, administrateur, concepteur design

Nathalie Rivard, administratrice, journaliste-rédactrice photographe


Nos objectifs

Agir sur les stress toxiques et les causes des difficultés pour les enfants vivant en situation de grande vulnérabilité par la proximité et l’accompagnement intensif et personnalisé de l’enfant dans son développement ;

  • Favoriser la reprise de pouvoir et la responsabilisation de la cellule familiale et l’engagement des personnes significatives auprès de l’enfant ;
  • Permettre que les droits de nos enfants, prévus dans la Convention relative aux droits de l’enfant, soient respectés ;
  • Faciliter le partage de l’information pour mieux évaluer les besoins de l’enfant, ses forces et les ressources de la famille, de la communauté et des institutions ;
  • Briser l’isolement des familles en grande vulnérabilité ;
  • Donner rapidement accès à des services complémentaires au réseau de la santé ;
  • Assurer un accès à des services juridiques pour dénouer des impasses ;
  • Améliorer le bien-être socio-affectif des enfants et de leurs familles ;
  • Prévenir la délinquance ;
  • Prévenir le décrochage scolaire ;
  • Prévenir des problèmes chroniques de santé ;
  • Prévenir la toxicomanie ;
  • Prévenir le suicide ; etc.
  • Améliorer le tissu social par l’implication de plus de 100 bénévoles à différentes occasions et tout au long de l’année.

Notre clientèle

Tout enfant sur le territoire de Brome- Missisquoi entre 0 et 14 ans, en situation de grande vulnérabilité (financière, familiale, etc.) :

  • Présentant de multiples problématiques ou à haut risque d’en développer ;
  • Subissant divers stress toxiques (insécurité alimentaire, négligence, violence, isolement social, conflit parental, etc.) ;
  • Ayant un trouble comportemental, scolaire, d’apprentissage, combiné avec d’autres stress.

Nos services

Une équipe multidisciplinaire (médecins, infirmière, travailleuses sociales et avocate-médiatrice) se réunit avec l’enfant et les personnes qui lui sont significatives. À chaque rencontre, l’enfant est mis au centre de l’intervention.

Ce que nous offrons :

  • Un milieu accueillant, sécuritaire et stimulant (désinstitutionalisé) ;
  • Écoute et priorisation des besoins de l’enfant ;
  • Des interventions sans limite de temps ;
  • Une structure flexible permettant le décloisonnement des spécialités et des ressources ;
  • Évaluation et suivi de la santé globale de l’enfant ;
  • Suivis psychosociaux et éducatifs en groupe et en individuel ;
  • Intégration des services disponibles à l’intention des enfants (écoles, CSSS, CJ/ DPJ, Barreau de Bedford, centres communautaires, etc.)
  • Création d’un milieu de vie où les enfants en situation de grande vulnérabilité ont l’opportunité de développer leur potentiel à l’aide de :
    • Aide aux devoirs ;
    • Ateliers d’art-thérapie ;
    • Ateliers musicaux ;
    • Zoothérapie ;
    • Autres activités et sorties spéciales ;

Notre clinique mobile

Clinique mobile Main dans la main

Soucieux d’être près des familles désirant recourir à ses services dans les municipalités avoisinantes de Cowansville et qui ont un accès limité au transport, le CPSC Main dans la main déménage, une journée par mois, dans quelques municipalités pour y recevoir des familles. Bedford, Lac Brome, Sutton, Bromont et Farnham accueillent le CPSC Main dans la main sur la route.

Le médecin et travailleur social accueillent chaleureusement les familles dans un autobus scolaire spécialement aménagé pour l’occasion. Les mêmes services seront offerts aux utilisateurs qu’au CPSC Main dans la main à Cowansville.


Alliance droit-médecine sociale

Histoire

En 2007, la pratique du droit est intégrée au modèle de pédiatrie sociale par Hélène (Sioui) Trudel, avocate, afin de bonifier les actions en pédiatrie sociale.

Dès la création du centre de pédiatrie sociale de Cowansville, Me Ysabelle Proulx, procureure aux enfants, a suivi le mouvement insufflé par Me Sioui Trudel en assurant l’intégration du droit à la pratique de la pédiatrie sociale au CPSC Main dans la main.

Qu’est-ce que c’est ?

Le volet Alliance Droit Médecine Sociale (ADMS) intègre le droit à l’approche de la pédiatrie sociale en communauté afin de bonifier ses actions. Pour la clientèle des CPSC, ce volet facilite l’accès à la justice et le respect de l’ensemble des droits de l’enfant. Ainsi, l’intégration du droit à la pratique de la pédiatrie sociale en communauté permet un diagnostic plus complet de l’état de santé de l’enfant et des interventions plus efficaces pour le soigner et l’accompagner.

La pratique de la pédiatrie sociale en communauté repose sur les 41 articles de la Convention. Les 41 articles qui définissent les droits de l’enfant peuvent se résumer en 7 grands principes tels que proposés par Me Hélène Sioui Trudel, les deux premiers chapeautant l’ensemble.

Les 7 grands principes des droits de l’enfant :

  1. Les enfants naissent égaux en droit et leur épanouissement doit être assuré au-delà des différences.
  2. L’intérêt supérieur de l’enfant doit gouverner toutes les décisions qui le concernent.
  3. L’enfant doit jouir des libertés et droits civils reconnus à tout être humain.
  4. La communauté entière doit être concernée par les familles en besoin pour mieux soutenir les enfants.
  5. L’enfant doit avoir toutes les chances pour naître en santé et développer son plein potentiel.
  6. L’enfant doit pouvoir s’instruire et s’ouvrir sur le monde.
  7. L’enfant doit être protégé.
  8.  

La convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies(1989) a été ratifiée par 193 pays où vivent 2,2 miliards d’enfants. Il s’agit de la Convention la plus largement ratifiée de toute l’histoire de l’humanité. elle vise à promouvoir et à protéger les droits de l’enfant dans le monde. Le Canada a ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies en 1990.